EXPLORATION #2 : 50 METRES, LA LEGENDE PROVISOIRE

Les "Explorations" d'Effervescences sont des invitations faites à des artistes à venir créer sur le territoire, en collaboration avec des habitants et des acteurs complices. Prendre le temps d'observer, d'échanger, d'écrire...pour révéler peu à peu les singularités qui fonderont notre candidature au titre de Capitale européenne de la culture.

 

De novembre 2018 à juin 2019

Un spectacle tout terrain pour les enfants à quatre roues motrices et à GPS intégrés !

Tous les parents savent qu’on ne doit pas laisser sa progéniture traîner dans la rue. Néanmoins, quel formidable espace de jeux et d’histoires ! Pourtant, en dehors du square, quelle place est accordée aux enfants dans l’espace public ? Quelles sont les rumeurs et légendes qui sont projetées sur les lieux de vie communs par les plus jeunes ? Que se passe-t-il si on sonne chez quelqu’un et qu’on part en courant ? Et si marcher sur ce rebord de trottoir était le seul moyen d’échapper au torrent de lave qu’est devenue la rue ?

 

A travers l’imaginaire et le conte, 50 mètres, la légende provisoire de l'Agence de Géographie Affective questionne la place de l’enfant et ses trajectoires au sein de l’espace public. De la création à la restitution, des groupes d’enfants complices viennent redessiner et donner du sens au spectacle.

Dans le cadre des “Explorations” d’Effervescences et des “Vagabondages volcaniques” du Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne. Avec le soutien de Clermont Auvergne Métropole, des Villes de Nohanent et d’Orcines.

Pour découvrir le spectacle de manière ludique, cliquez ici et suivez le guide !

 

Un spectacle créé par les enfants à destination des grandes personnes.

Les artistes : l'Agence de Géographie Affective

Chaque intervention ou proposition de l’Agence de Géographie Affective se réinvente en regard d’un territoire.
Les propositions artistiques transformen tautant qu’elles viennent révéler les espaces investis. En rassemblant jeunes et moins jeunes,
il confronte un public convoqué à la redécouverte leur environnement, à s’arrêter dans le jardin d’un voisin, à redessiner les frontières
entre l’individuel et le collectif.