L'Embarquement - 6-7-8 octobre 2017

Les 6, 7 et 8 octobre 2017, cinq temps forts ont rythmé la vie des clermontois :

L'Embrasement, un véritable voyage poétique pour tous, où les participants ont pu se mêler à une marche collective entraînée par les artistes de la compagnie la Folie Kilomètre, direction Montjuzet. Leur guide ? L'incroyable géant d'osier de L'Homme Debout. A leur arrivée, ils ont découvert une installation de feu orchestrée par la compagnie Carabosse traversant le parc, les faisant voyager dans un univers flamboyant et féerique. Un moment magique, comme un symbole du commencement de la grande aventure Effervescences.

A partir de minuit, la ville a pris une toute autre dimension grâce aux Rendez-vous secrets : pendant 24h, d'une cave à une chambre d'hôtel, d'une rame de tramway à un appartement particulier, ce dispositif inédit à Clermont-Ferrand les a emmenés, de nuit comme de jour, dans des lieux parfois méconnus, souvent insolites, et toujours inattendus. Là-bas, des rencontres intimistes ont eu lieu, en compagnie d'écrivains, de musiciens ou encore d'acteurs. Des instants suspendus et uniques, au cœur du plateau central.

Le temps du week-end, L'Hôtel-Dieu, site emblématique pour tous les Clermontois, a rouvert ses portes au public. Emplacement principal du week-end d'embarquement, il a été le théâtre de multiples installations, performances et spectacles, autour d'un foisonnement d'artistes. Les visiteurs ont pu se perdre à loisir dans ses couloirs, flâner dans ses allées et redécouvrir sa cour décorée pour l'occasion, grâce à une scénographie onirique spécifiquement créée par le collectif Les Andains. Ce lieu artistique éphémère a également été un endroit de convivialité, de repos, de retrouvailles...

Des artistes aux multiples talents (jonglage, théâtre, performance visuelle, etc.) se sont emparés du plateau central de Clermont-Ferrand pour faire naître un véritable Quartier des Arts. Parfois en itinérance, ou tout simplement dans des lieux phares de la ville, ils ont ainsi proposé des spectacles impromptus, véritables invitations à l'émerveillement. Une fête dans la Halle de l'ancienne école d'architecture a permis de terminer la soirée en beauté ; à la redécouverte de cette friche industrielle, le collectif de musique électronique Contre-jour(s) a transporté son public jusqu’au bout de la nuit !

Enfin, des Promenades ont amené les habitants de la métropole à Saint-Genès-Champanelle, Orcines, Cournon, Aubière, Royat, Beaumont et Lempdes pour des promenades originales. Déambulations, performances dansées, escapades sonores ou humoristiques... Chaque proposition offrait une lecture inédite des paysages. Que ce soit pour faire le tour d’un quartier ou partir en randonnée à la lisière de la ville, ces échappées ont fait redécouvrir la métropole et son potentiel artistique.

Plus de 50 000 personnes se sont rendues présentes à ce premier rendez-vous donné par Effervescences.

Voir la rétrospective photo