On vous raconte le parcours Sud du Grand Tour : Fontaine-du-bac, La Pradelle, Saint-Jacques et les Ormeaux.

Le parcours Sud du Grand Tour a débuté à Fontaine-du-bac sous quelques gouttes de pluie. Les participants ont pu goûter des tartines à la confiture réalisée avec des cerises de l'arbre juste au-dessus de la table, pendant que Pascaline des Saprophytes nous expliquait le parcours.

" Depuis 45 ans que j'habite à Fontaine-du-bac, l'arbre a toujours été là ! " Raymonde

Vers 9h20, la troupe s'est mis en chemin pour la prochaine étape : la table de la Pradelle. Pour ne pas perdre le reste du groupe, certains étaient chargés de tracer des flèches au sol, indiquant la marche à suivre.

Nous sommes passés par le parc du Creux de l'Enfer, où l'une des habitantes nous a expliqué l'histoire du parc et de son monument : celui-ci était censé être une fenêtre sur le Puy-de-Dôme - désormais caché par les arbres. Le passage par le parc a été l'occasion pour les petits et les grands enfants de tester quelques jeux qui y étaient installés...

Un peu plus haut, au creux d'une friche, les participants se sont laissés surprendre par une première intervention des musiciens de l'ARFI, qui ont joué quelques minutes devant une vue singulière de la ville.

Le groupe s'est ensuite remis en route, passant par des petites rues, pour découvrir quelques trésors : la source de l'Oradou, un quartier arrondi atypique, des fontaines cachées,...

Une dégustation typiquement portuguaise nous attendait sur la table de La Pradelle, joliment décorée par les enfants des accueils périscolaires. Pastéis de nata et pains au chorizo ont régalé les gourmands et permis de reprendre des forces avant la suite du parcours. Ce fut également l'opportunité pour certains d'écrire quelques mots sur les cartes postales réalisées par les Saprophytes.

Nous sommes passés par un ancien quartier résidentiel Michelin, avec ses maisons colorées et numérotées, qui en a étonné plusieurs ; un petit village à part entière, au coeur de la Pradelle.

" Cela fait 40 ans que l'on me parle des cités Michelin, et c'est la première fois que j'en traverse une ! "

Vers 13h, nous sommes arrivées à Saint-Jacques, où l'ARFI nous attendait en musique. Assis ou allongés dans l'herbe, les participants ont pu profiter de l'une des plus belles vues de Clermont. La table de Saint-Jacques fut l'endroit parfait pour un bon pique-nique et un moment de détente salvateur.

Il ne fallu pas longtemps pour ensuite nous rendre aux Ormeaux, où les membres de la Ferme urbaine nous attendaient. Nous avons pu goûter des petits cakes aux légumes, et Régis a fait visiter la ferme à ceux qui le souhaitaient. Il leur a raconté l'histoire du projet, et expliqué les différentes plantes et types de culture présents dans le jardin. Tous étaient ravis de pouvoir découvrir un tel écrin naturel à quelques minutes seulement du centre-ville !

La partie la plus sportive du parcours était à venir : nous sommes montés dans les hauteurs, vers les hauts de Montaudoux, et passés par des chemins sinueux, entre les jardins. Loin de se décourager, le groupe avait hâte d'avoir une vue  d'ensemble de la ville.

" Clermontoise depuis 20 ans, j'ai redécouvert ma ville. On peut l'observer de nombreux points de vue différents "

Le chemin nous ensuite mené jusqu'à Chamalières. Nous sommes passés par le parc Montjoly pour nous rendre dans un petit square, sur les bords de la Tiretaine, où nous avons retrouvé les membres de l'ARFI.

Enfin, nous sommes redescendus jusqu'au marché Saint-Pierre, où les musiciens ont accompagné chaque participant tout au long de la grande nappe, pour les conduire au buffet.

" Il y avait quelque chose d'émouvant, d'arriver sur cette place et d'être ainsi accueilli en musique "

Les groupes des deux parcours se sont ainsi retrouvés pour un dernier concert et un grand buffet, constitué de fromages, charcuterie, légumes, pains, cidre et sirops locaux. Un dernier moment de convivialité pour terminer cette belle journée tous ensemble !

" Il faudrait en faire un rituel : faire ça tous les mois et découvrir les quartiers de Clermont. "

" Clermont est une ville de quartiers : elle doit assumer sa diversité et la beauté de chacun. "

Nous vous invitons à expérimenter vous-même le Grand Tour en téléchargeant la carte de l'itinéraire et en faisant le parcours !

LIRE LA RETROSPECTIVE DU PARCOURS NORD